dans le système solaire


  L'équinoxe: 21/22 septembre  
 
Deux fois dans l'année, il y a une journée où la durée de la journée égale la durée de la nuit. Après le 21/22 septembre, les nuits vont se rallonger et les journées se raccourcir. Tous les jours quelques minutes de plus. 

C'est l'équinoxe et l'axe de la terre est droite. Dans les sciences ancestrales, ce phénomène a été observé et marqué par des rituels et des procédures pour aider l'organisme dans le changement vers une saison plus sombre, plus humide et aussi de plus en plus froide. 

Une cure est fortement conseillée pour libérer le corps des lourdeurs et toxines accumulées pendant l'été. En Ayurvéda ces cures sont adaptées individuellement à chaque personne, selon sa constitution, son état et ses circonstances. Contactez-moi pour votre programme de cure personnalisé.



 
     
  Le solstice d'hiver  
 
Tous les ans, du 21 au 24 décembre, l'hémisphère nord passe les trois nuits les plus longues et les journées les plus courtes de l'année. Le 25 décembre, la lumière du jour sera déjà de quelques secondes de plus présent et nous gagnons tous les jours ainsi jusqu'au 21 juin, solstice d'été et moment où le phénomène s'inverse et les journées se raccourcissent. 
Ce phénomène est dû à l'inclinaison de la Terre et son oscillation au cours de son voyage autour du Soleil. En hiver, le Nord est penché le plus vers l'extérieur, vers l'espace et l'hémisphère sud est plus proche du Soleil. 

Plus on s'approche des pôles de la Terre, plus la longueur de nuit et de jour se prononcent. Tout au Nord, le Soleil ne "se couche" pas en été et en hiver, le jour ne "se lève" pas et il reste sombre pendant plusieurs jours.



C'est dans ces pays du Nord d'ailleurs que les traditions autour de l'illumination pendant l'hiver sont les plus rependues. Une couronne avec 4 bougies marque la prolongation de la nuit pendant les dernières 4 semaines avant le solstice. Chaque semaine, une bougie de plus est allumé et, pendant les nuits les plus longues, un arbre ou un grand chandelier permettait de vaincre l'obscurité et la crainte que la lumière du jour, le soleil et sa chaleur vitale ne revienne pas. D'où la tradition de fêter le 25 décembre les quelques lueurs de lumière supplémentaires et le fait que la Terre continue sa danse autour du Soleil. 



Pendant cette moment, chaque yogi fête à sa manière, avec une sadhana et des repas spéciales, des veillés ou de longues sommeils. 

 
     

Laisse un commentaire:
Prénom
Nom de famille*
Email * :
Veuillez saisir les caractères tels qu'ils apparaissent sur l`image ci dessus *