article
mes mots


  L'image de soi  
 
L'image qu'on a de soi même dépend souvent de l'environnement, des autres ... leur regard, le pouvoir quantique de leur attention, nous détermine, nous incite à nous positionner, à nous définir.
Des problèmes apparaissent si on n'est pas clair, véritable, si on joue des petits jeux pour plaire ou paraître. Cela crée une fissure dans la personnalité qui peut mener  jusqu'à à la schizophrénie.
Comme le Bios d'un ordinateur, vous avez une configuration qui vous est propre. Autour, vous construisez pour le contact avec les autres des façades qui facilitent l'échange. Vous avez une face pour la relation anonyme avec les personnes de la vie courante, la caissière au supermarché, les passants et autres spectateurs d'une pièce de théâtre. Nous avons appris un comportement public avec des protocoles et règles à respecter. Nous avons une « face polie » comme une facette limée d'un diamant qui permet un échange lisse et sans accrocs avec nos congénères. Nous avons une face plus ou moins rugueuse dans notre comportement familial, professionnel, etc.

évidemment, tous ces aménagements extérieurs imposent des adaptations intérieurs. Plus vous avez des faces polies moins vous pouvez être vous-même à l'intérieur. C'est l'art de trouver à chaque instant l'équilibre parfait entre être soi-même et passer harmonieusement  le temps avec les autres.

C'est un challenge permanent, car il est naturel que chaque être cherche à développer sa spécialité. C'est le but fondamental de la vie et de toute cette expérience.


 
     

Laissez un commentaire:
Prénom
Nom de famille*
Laissez votre message ici:
Email * :
Site Web  (facultatif) :
Veuillez saisir les caractères tels qu'ils apparaissent sur l`image ci dessus *